DU SUBLIME AU RIDICULE...

Publié le 23 Septembre 2009

«Du sublime au ridicule il n'y a qu'un pas». C’est ce que le maire de notre cité vient une nouvelle fois de démontrer. Ainsi, jeudi 17 septembre, une pleine page de la Charente Libre lui était consacrée. Faisant face à l’objectif, notre «Maestro» prit la pose au milieu d’une jachère fleurie, son plus fidèle dévot à ses côtés. Un livre ouvert entre ses mains, il semblait prêt à lui déclamer quelques alexandrins…. En guise de poésie, nous ne reçûmes que des promesses prosaïques. Toute cette mise en scène cherchait à délivrer un message. Un acte politique destiné à répondre aux multiples critiques incessantes des rupificaldiens; «Voyez comme nous sommes présents sur le terrain et comme nous agissons pour le bien de la commune !» Voilà, la photo était prise et tout était expliqué noir sur blanc; Notre ville allait enfin PROS-PE-RER.

Malheureusement un caillou se glissa dans le sabot de notre élu. 48 heures plus tard, en manchette des actualités régionales, Monsieur Cuny, Président de la Communauté de Communes, estimait de son devoir de faire paraître un droit de réponse aux affirmations du Maire de La Rochefoucauld. Une mise au pas qui sonnait comme un véritable rappel à l’ordre. Cette mise au point cinglante illustrait, une nouvelle fois, de l’insupportable incivilité de notre élu à l’égard de ses partenaires communautaires. Sous prétexte qu’il écrivit une lettre d’intention 15 jours plus tôt, ce dernier s’estimait en droit de fanfaronner dans la presse. Nourri d’une capacité d’analyse trop rapide et insuffisante, ce camouflet portera préjudice à notre cité.

Que faut-il attendre d’un homme qui agit sans concertation et sans respect des règles élémentaires de diplomatie inter-communautaire. Que conclure d’un homme qui ose affirmer officiellement que des études sont lancées, des accords conclus et des plannings engagés alors que rien n’est encore débattu entre partenaires concernés… Et que doit-on présumer d’un premier adjoint, qui, par fidélité, faiblesse ou calcul électoral, cautionne de telles méthodes ?

Voilà presque 15 ans que La Rochefoucauld n'avance plus et souffre d'un ostracisme silencieux dans ses relations inter-communales. On devine qu’après tant d’années, ces comportements offusquent, exaspèrent et bloquent les débats. On comprendra aussi que certaines questions stratégiques, comme l’exemple de la crêche municipale, n'aient aucune chance d’aboutir avec cette équipe municipale.

 

Notre commune souffre de ces actes politiques catastrophiques ou quelques uns décident de tout sans concertation. Il faut aussi regretter l’absence de toute critique de nos conseillers qui, de leur silence assourdissant, acquiescent et cautionnent ces manoeuvres ridicules.

Rédigé par leforumcitoyen

Commenter cet article

Boby 23/09/2009


J'ai effectivement lu dans la Charente Libre les 2 articles. J'attends avec impatience les fameuses réunions publiques de la mairie pour dire au Maire tout le mal que je pense de ses méthodes.


jf16 28/09/2009


De plus, ne peut on pas s'etonner de ce qu'un autre adjoint, chargé des relations avec la CDC n'ait même pas été informé par le maire avant la parution de cet article fanfaron?